A TOI QUI VIENT CHEZ NOUS POUR LA PREMIERE FOIS

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A TOI QUI VIENT CHEZ NOUS POUR LA PREMIERE FOIS

Message  Admin le Mer 28 Déc - 17:10

A TOI QUI VIENT CHEZ NOUS POUR LA PREMIERE FOIS

.Tu as enfin osé. Tu as eu le dernier courage, le dernier soubresaut : tu as poussé la porte avec peut-être la dernière parcelle d'énergie que te laissait ton immense désespoir et, dès ce moment, ton accueil fut notre plus grand souci.

A te voir, nous avons reconnu dans ta démarche et ton regard, l'être meurti et abattu que nous étions nous-mêmes lors de notre entrée. Cet appel, non pas à la pitié, mais à l'aide, à la compréhension qu'à notre sens le monde entier nous refusait et que les yeux, mieux que les mots que tu aurais pu dire, exprimaient avec anxiété, nous l'avions crié avant toi.

La main que tu nous tendais si gauchement, comme si tu te sentais humilié d'être des nôtres ce soir, comme si tu te croyais affligé d'une tare, cette main, nous te l'avons serrée pour te sauver, pour te tirer de là.

Comment faut-il enclencher le contact avec toi, une fois servie la tasse de café traditionnelle ? Faut-il t'entourer, te parler, te secouer peut-être? Ou tenter de te faire parler ...ou encore te laisser dans ton coin écouter et juger, et peut-être mal juger ?

Tout cela doit dépendre de ta réaction, de ta propre attitude lorsque, pour la première fois, tu te trouves devant des alcooliques de tous âges, de tout poil qui se réunissent pour ne plus boire. Un paradoxe que tu ne réalises pas tout de suite.

Nous sommes là, plein de compréhension pour tes problèmes que nous avons d'ailleurs vécus , plein d'espoir que tu suivras notre exemple et que tu en "sortiras" toi aussi. Mais nous sentons combien ta résolution de fréquenter notre groupe est fragile en ce premier jour et nous craignons qu'une maladresse te hérisse et t'empêche de revenir.

Tu dois être indulgent à notre égard et coopérant. Nous n'avons reçu aucune formation spéciale sur la meilleure façon d'accueillir : certains de nous sont aussi "nouveaux" que toi; d'autres ont acquis l'expérience que confère l'assiduité aux travaux de groupe. Mais dis-toi bien que tous, nous avons la volonté de t'aider et que c'est précisément cette foi, cette ardeur à vouloir te sauver qui fait notre abstinence si précieuse.

Nous ne pouvons laisser parler que notre coeur avec le désir de te convaincre de la nécessité de revenir assidûment aux réunions. Si nos dires te paraissent nébuleux, reviens souvent. Tu finiras par t'y intéresser, par croire que c'est possible, pour toi aussi, de partager notre espoir et notre foi en AA.

Crois-moi, ces gens que tu vois ne sont pas des surhommes. Ils n'ont pas plus de volonté que tu n'as l'impression d'en avoir.

Et pourtant, comme toi, ils sont venus une première fois...Mais eux, ils sont revenus avec ténacité, une conviction de plus en plus renforcée que "ce serait possible". Combien te diront qu'ils n'avaient que bien peu , ou pas du tout, le désir d'arrêter de boire, lors de leur première visite. C'est la fréquentation assidue de nos réunions qui, à la longue, a renforcé ce désir vague et l'a fait devenir volonté et réussite.

Crois-moi, une seule chose à faire : revenir , revenir à tout prix.

Un conseil en terminant : en rentrant chez toi tout à l'heure, regarde les yeux de ta femme, de ta mère, de tes enfants; puisses-tu y voir une lueur d'espoir et une question muette : serait-ce possible ?

Au fil des années, il me semble que ce n'est pas le premier pas, franchir la porte, qui est difficile; ce doit être le deuxième : REVENIR.

Un ami

Admin
Admin

Messages : 292
Date d'inscription : 28/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum